Visite d'exposition
Francisco Sepúlveda

Instituto Cervantes de Lyon – 2 au 25 mars 2006

Francisco Sepúlveda est un artiste chilien qui réside à Lyon depuis 2 ans. Il a déjà exposé et va exposer dans différentes galeries lyonnaises et à l'occasion de manifestations culturelles — Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-Américain, entre autres —. C'est un "ogre joyeux"(1) dont l'œuvre multiforme — depuis les empreintes de plaques d'égout jusqu'aux grandes toiles aux couleurs éclatantes, en passant par les gravures et les sculptures — crée un univers magique.

L'objectif de ce travail est de partir à la découverte de l'œuvre d'un peintre, bien sûr, mais aussi de s'interroger sur la notion d'exposition : quels sont les critères qui président aux choix que l'on peut faire pour monter une exposition ?

Cet atelier a été créé à l'occasion du stage L'œuvre d'art en classe d'espagnol, dans le cadre du PAF(2), présenté par le GFEN, dans la perspective d'une "préparation" à la visite de l'exposition. L'Institut Cervantes de Lyon a bien voulu nous accueillir pour réaliser cet atelier. Francisco Sepúlveda a bien voulu être présent et répondre aux questions des participants.

 

Phase 1
Un ogre à l'énergie épicurienne

Consigne : "Vous avez à votre disposition des documents très différents sur l'artiste, son contexte, son travail, ses œuvres (3). Je vous propose de vous promener à votre guise et de prendre connaissance de tout cela de façon globale, pour avoir une première impression.                           5 mn

Ces documents variés sont disposés sur les tables. Il en faut beaucoup : la profusion permet de saisir l'aspect multiforme du peintre, sa productivité — il n'a que 28 ans et a produit une quantité d'œuvres impressionnante et a déjà exposé dans plusieurs lieux au Chili, en France et dans d'autres pays — ; les éléments biographiques donnent un contexte à son œuvre et à sa démarche ; les reproductions de ses œuvres — nous en avons choisi une cinquantaine sur son site — permettent d'avoir une première impression de son/ses styles.

Mise en commun                                                                                 10 mn

 

Phase 2
Montage de l'exposition

Consigne : " Vous avez à réaliser une exposition d'œuvres de Francisco Sepúlveda — vous êtes commissaire de l'exposition — dans un espace bien déterminé : les locaux de l'Institut Cervantes de Lyon. Vous disposez d'un plan des lieux et des emplacements prévus pour les œuvres et d'un échantillon varié des œuvres de l'artiste visibles sur son site. Qu'allez-vous choisir de montrer ? Vous devrez réaliser le projet de votre exposition sur une affiche. Vous la présenterez ensuite au groupe en donnant vos critères de choix (esthétiques, culturels, artistiques, techniques, etc.).

Chaque groupe reçoit une affiche avec le plan des lieux et les reproductions des œuvres. Ces reproductions sont disposées sous forme de planches à découper : il y en a bien entendu, beaucoup plus que dans l'exposition qui n'en réunit qu'une vingtaine, alors que les planches en offrent le triple. C'est ce qui va permettre de faire des choix dans les différentes facettes de son œuvre.

Travail individuel                                                                                      15 mn

Travail de groupe                                                                                     45 mn

Mise en commun                                                                                      30 mn

Chaque groupe vient présenter son exposition. Les autres groupes peuvent poser des questions et réagir. A la fin, on fait ensemble une synthèse des différentes entrées offertes par les communications des groupes.

 

Phase 3
Visite de l'exposition

Consigne : " Vous allez maintenant visiter l'exposition telle qu'elle a été réalisée dans ce lieu. Vous allez choisir une œuvre, soit

  • que vous n'aviez pas prévue
  • que vous n'auriez pas accrochée à cet endroit-là
  • qui vous apparaît sous un nouveau jour

Vous écrivez à l'artiste une lettre pour lui dire ce que vous en pensez, très rapidement car il arrive dans 20 mn et vous devrez la lui lire ou la lui remettre."                                                                                                   30 mn

C'est à ce moment-là qu'il faut annoncer — si c'est le cas — que l'artiste serait réellement présent dans 20 mn.

 

Phase 4
Rencontre avec l'artiste

Consigne : "Lecture ou remise des lettres"

puis

Questions et discussion avec Francisco Sepúlveda. Si c'est possible, on a intérêt à organiser cette rencontre sur les lieux du travail pour que l'artiste puisse prendre connaissance de ce qui s'est passé et puisse interroger à son tour les participants.

 

Phase 5
Analyse

Intérêt de cet atelier ?
Qu'a-t-on découvert et appris ?
Comment ?

Prolongements

Cet atelier peut se prolonger par un retour sur le Chili, les civilisations pré-colombiennes, la découverte d'autres artistes latino-américains, etc.

 

Sandrine Correia et Maria-Alice Médioni
Secteur Langues du GFEN (Groupe Français d'Education Nouvelle)


____________________________

1- Expression empruntée à Pascale Amey, "L'ogre joyeux", publié dans Salsa piquante, dossier distribué lors des 22èmes Reflets du Cinéma Ibérique et Latino-Américain, en mars 2005.

2- PAF : Plan d'action de formation de l'académie de Lyon pour les enseignants du second degré

3- En vrac : documents sur différentes expositions au Chili, en France et ailleurs ; des textes ; des reproductions de ses œuvres (voir site : http://www.plakdegout.com;  des reproductions de Picasso, Armand Avril, d'œuvres précolombiennes : aztèques, mayas, de l'île de Pâques ; des documents sur le Chili : cartes, personnalités, données historiques… ; etc. Nous remercions Francisco Sepúlveda d'avoir mis son press-book à notre disposition

 

 

retour page "visite d'exposition "