Lettre au Secteur Langues du GFEN
Lettre adressée au Secteur Langues du GFEN par un collègue, à l’issue de journées de formation académiques


Christian PUREN, "Un rapport de l’inspection générale de l’éducation nationale sur l’évaluation des enseignants, ou le syndrome du réverbère. Analyse critique de : L’évaluation des enseignants. Rapport n° 2013-035 à Monsieur le ministre de l’Éducation nationale, Brigitte DORIATH, Reynald MONTAIGU, Yves PONCELET, Henri-Georges RICHON, Inspecteurs généraux de l’éducation nationale. Rapport remis en avril 2013, rendu public en juillet 2013".
http://www.christianpuren.com/mes-travaux-liste-et-liens/2013j/

Un extrait de la présentation :

Cette analyse débouche sur deux conclusions:

1) "La conception que les auteurs de ce rapport ont de leur métier d’inspecteur et du métier des enseignants est à mille lieues des exigences de l’innovation, de la recherche et des standards internationaux. L’écart entre ces exigences et le modèle de séquences de classe qu’ils proposent ici est véritablement grotesque."

2) Depuis quelques mois, le ministre Vincent Peillon incite fortement les inspecteurs (IG, IPR-IA et IEN) à s'investir dans la formation pédagogique et didactique des enseignants-stagiaires de 2e année d'ÉSPÉ. Or, étant donné l'effet de modélisation très fort du modèle d'inspection sur les attentes des étudiants stagiaires de 2e année d'ÉSPÉ et sur les pratiques de formation des tuteurs de terrain, "la participation directe des inspecteurs à la conception des modules de formation en ÉSPÉ  et d’une participation sur la base des conceptions que les auteurs de ce rapport ont d’une "séquence d’enseignement efficace", est pour la formation de ces enseignants-stagiaires l’assurance d’un scénario catastrophe."

Ce que montre ce rapport à tous points de vue lamentable, c'est qu'il ne pourra pas y avoir de refondation de l'école sans refondation de l'inspection.

 

Le "système des îlots bonifiés", de fausses bonnes solutions à de vrais problèmes
Christian PUREN,président d'Honneur de l'APLV, Maria-Alice MEDIONI, Secteur Langues du GFEN, Eddy SEBAHI, Secteur Langues du GFEN.
Article collectif en réaction aux propositions de Marie RIVOIRE ("Travailler en îlots bonifiés", Chambéry : Génération5, 2012). Mise en ligne mars 2013

Début de l'introduction

Nous observons depuis quelques mois sur les listes de diffusion d'enseignants de langues, en particulier d'anglais (mais plus seulement), la multiplication d'échanges concernant un « système » dit « des îlots bonifiés », avec des comptes rendus d'utilisation enthousiastes, et des échanges de fiches de travail.

Nous avions depuis le départ de fortes réserves et critiques à formuler à l'encontre de ce « système ». Ce qui nous incite aujourd'hui à les rendre publiques, c'est que nous constatons que sa diffusion est de plus en plus souvent relayée par l'institution scolaire elle-même, avec des présentations sur des sites académiques […] ainsi que l'intégration de formations à ce « système » dans des plans académiques de formation , et que sa conceptrice se sert de cette diffusion institutionnelle comme argument de promotion.

 

Christian Puren
Avec l’aimable autorisation de l’auteur

1 - A-t-on le droit d’exploiter en classe de langue le tremblement de terre d’Haïti ?
2 - D'autres précisions sur le CECRL


Pour apprendre une langue, il faut la parler
Maria-Alice Médioni
Publié dans Le journal de l'alpha,
Bruxelles, n° 172, février 2010

DIALOGUE, revue nationale du GFEN

Cahiers pédagogiques – Spécial Langues
Le Secteur Langues a contribué  aux numéros que les  Cahiers pédagogiques ont consacré aux langues.

M'dame, à quoi ça sert l'espagnol ?
Maria-Alice Médioni
Publié sur le site LE GRAIN le 1er juillet 2008
http://www.legrainasbl.org/article.php3?id_article=105

 

De l'absolue nécessité de l'évaluation
Maria-Alice Médioni
Dialogue n° 92, printemps 1999

La place du conflit dans l'apprentissage
Maria-Alice Médioni
Dialogue n° 107, janvier 2003


Réussir en langues
ou de la gestation à la naissance d'un livre

GFEN - Secteur Langues et André Soutrenon - Chronique Sociale)
Dialogue n° 95, hiver 2000

La co-construction des savoirs au service de l'apprentissage d'une langue étrangère
Maria-Alice MEDIONI
Journal de l'Alpha (Association Lire et Ecrire -Belgique) n°145.


Aide et groupes de compétences

Maria-Alice MEDIONI
Parmi les conditions pour une aide efficace : casser le schéma habituel de l'aide-assistanat ou de l'aide-"surexplication". L'aide, c'est plutôt le coup de pouce permanent à des personnes qu'on postule capables.

Comportement scolaire / déviance
et échec scolaire.
Comment aider les élèves qui décrochent ?

Maria-Alice MEDIONI
Intervention au colloque du SNES
Difficultés scolaires des élèves
18-19 novembre 2005

Quelle utilité et maîtrise des langues aujourd'hui ?
Maria-Alice MEDIONI
Difficile d’échapper aux deux spectres qui hantent le monde des langues, celui de l’utilité et celui de la maîtrise. On les retrouve partout, confondus, opposés, niés, réaffirmés, enfermant les enseignants dans des choix impossibles et par conséquent dans des positionnements défensifs.
Pour sortir de cette logique binaire, il faut changer de posture et essayer de regarder ces deux demandes dans leur articulation et leurs paradoxes.

retour page d'accueil